Publié le 08/04/2022

Espaces naturels et ViaRhôna

En 2019-2020, une première étude « La ViaRhôna, un trait d'union entre les zones humides protégées et gérées de la vallée du Rhône » portée par la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels avec l’appui d’Atemia (entreprise spécialisée dans le tourisme de nature), avait pour objectif d’identifier et de structurer l’offre de découverte nature le long de l’itinéraire cyclable du lac Léman à la Méditerranée.

Cela a débouché sur une classification des points d’accès aux espaces naturels en trois catégories (voir détails dans le rapport d'étude) :

  • pause nature : point d'observation rapide avec signalétique pédagogique (pas besoin de stationnement) ;
  • halte nature : proposition de découverte plus longue, avec offre pédagogique (par exemple sentier pédagogique, observatoire) et stationnement vélo ;
  • pôle nature : proposition de découverte approfondie des enjeux du site et infrastructure d'accueil plus lourde (souvent une maison de site).

Cette première étape a également permis de structurer le réseau des gestionnaires d’espaces naturels : réalisation d’un pré-inventaire des sites concernés, mise en place de comités de pilotage et désignation d’un référent par tronçon.

Le travail s’est poursuivi en 2021 avec l’actualisation du réseau et du classement des sites sur le Rhône amont : 44 sites naturels et 56 lieux d’accueil ont été identifiés. Il s’est déployé dans le cadre de la nouvelle gouvernance ViaRhôna par tronçon qui se met en place progressivement. Elle offrira de nouvelles opportunités et une nouvelle dynamique d’intégration des espaces naturels dans la démarche ViaRhôna. Le travail se poursuit en 2022 sur les deux autres tronçons.