Publié le 05/09/2013

Partenaires institutionnels : page en cours de construction merci de votre compréhension

        

 

                 

La Fédération des Conservatoires d'espaces naturels est invitée et participe aux principales réunions des instances suivantes :

- Comité National de la Biodiversité (CNB),
- Comité Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB),
- Comité nationaux trame verte & bleue et Natura 2000,
- Comité national Milieux humides,
- Groupe national Zones humides,
- Comités divers du Système d'information sur la nature et les paysages (SINP)
- Comité de pilotage sur la mise en oeuvre de baux ruraux environnementaux,
La Fédération des Conservatoires d'espaces naturels a part ailleurs, un partenariat pluriannuel avec le Ministère pour la soutenir dans son travail d'animation du Réseau des Conservatoires d'espaces naturels. Un comité de pilotage de la convention est programmé chaque année avec le Ministère de l'écologie.

L’Europe est un partenaire majeur des Conservatoires d'espaces naturels, à travers la réglementation du patrimoine naturel et son soutien financier (FEDER, FEADER, LIFE, INTERREG…).

Les tourbières de France bénéficient du soutien de fonds européens grâce à plusieurs programmes. La Fédération des Conservatoires d'espaces naturels est engagée plus ou moins fortement dans les suivants :

- Elle anime une coordination d’actions en faveur des tourbières dans le Massif central grâce à notamment des fonds du FEDER, avec les partenaires locaux que sont tout particulièrement les Conservatoires d'espaces naturels et les Parcs naturels régionaux. Une première opération a déjà fonctionné en 2016-18, une autre est lancée pour 2019-22 (autres financeurs sollicités : Office français de la biodiversité, FNADT, Région Bourgogne-Franche-Comté).
Pour en savoir plus : www.pole-tourbieres.org/notre-action/animation-pour-les-tourbieres-du/
- Elle participe en tant que bénéficiaire associé au très conséquent programme LIFE "Anthropofens" visant à la bonne gestion et à la restauration de tourbières des Hauts-de-France et de Wallonie, coordonné par le Conservatoire d'espaes natuels de Picardie,  http://conservatoirepicardie.org/actualites-agenda/le-life-anthropofens-c-est-quoi (un site dédié sera créé)
- Le Pôle-relais tourbières qu’elle gère contribue plus ponctuellement à d’autres programmes européens : LIFE "Tourbières du Jura" (animé par le Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté) http://www.life-tourbieres-jura.fr/ , INTERREG "Care Peat" (animé en France par l’université et le Centre national de la recherche scientifique d’Orléans et par le BRGM) https://www.sno-tourbieres.cnrs.fr/portfolio/projet-care-peat/#1523006464184-472ee827-1549
Elle contribue aussi aux réflexions en cours, en vue de possibles nouveaux programmes LIFE (Jura, Occitanie, Alpes internationales…).

Le réseau des Conservatoires d’espaces naturels et le MINARM sont partenaires de 3 Life :

- "Défense nature 2mil", le 1ier projet européen sur la biodiversité des terrains militaires français (2012-2017)
- "NaturArmy", d’envergure nationale et européenne, qui vise à renforcer le rôle de l’Armée dans le réseau Natura 2000 et développer un réseau européen ''Armée et biodiversité" 
- "Valbonne" qui vise à restaurer des habitats et espèces prioritaires, comme l’Outarde canepetière, dans ce camp militaire de plus de 1 000 ha situé dans le département de l’Ain.
Pour en savoir plus : les projets Life portés conjointement avec le MINARM ⇒ Life Terrains Militaires

                                   

Les Agences de l'eau et les Conservatoires d'espaces naturels développent depuis longtemps de très nombreux partenariats dans les territoires au profit des zones humides. Notamment par l'article L213-8-2 du Code de l'Environnement, les Agences de l'eau peuvent attribuer aux Conservatoires d'espaces naturels des aides à l'acquisition.

L' Agence de l'eau Loire-Bretagne soutient les Conservatoires d'espaces naturels et leur Fédération pour la mise en oeuvre d'un vaste programme en faveur des espaces naturels et des espèces liées au fleuve et à son bassin versant, le plan Loire. Une convention cadre impliquant la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels ainsi que tous les Conservatoires du bassin versant a été signée en juillet 2016.

L' Agence de l'eau Rhône-Méditerranées-Corse en fait de même en soutenant la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels pour mener la mission d'animation du volet biodiversité du plan Rhône-Saône.

 

Un accord de coopration a été signé en 2017 entre la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels et le GRAIE (Groupe de recherche Rhône-Alpes sur les infrastructures de l'eau) qui est en charge de l'animation de la ZABR (Zone Atelier du Bassin du Rhône). La ZABR est un groupement d'intérêt scientifique qui regoupe 20 établissements mobilisés sur le bassin du Rhône).

Les deux associations Fédération des Conservatoires d'espaces naturels et GRAIE, animatrices respectivement d'un réseau de gestionnaires et d'un réseau de chercheurs, souhaitent coopérer pour contribuer à la mise en oeuvre du Plan Rhône et coordonner leurs actions pour en favoriser la complémentarité et la synergie (lien entre recherche et gestion), en organisant des échanges réguliers, en participant aux groupes de travail de leurs programmes respectifs, en construisant des journées communes.
Plan Rhône & Saône

  

                                     

 

 

 

 

 

 

Présentation à venir

Forum Biodiversité et Economie - Novembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

La Fédération des Conservatoires participe au Comité de pilotage de TEMEUM « TErres et Mers UltraMarines » de l’AFB.
Constitué de l’ensemble des têtes de réseaux partenaires, dont les Conservatoires d’espaces naturels, le Comité de pilotage anime le programme TEMEUM dont les bénéficiaires sont les gestionnaires d’espaces naturels d’outre-mer. L’objectif spécifique de Te Me Um est de renforcer les capacités de ces gestionnaires, localement au niveau de chaque collectivité ou département d’outre-mer mais aussi régionalement, via une mise en réseau pour faciliter les échanges.  Parmi les 22 Conservatoires d’espaces naturels, un est ultra-marin : La Nouvelle-Calédonie. Un Conservatoire d'espaces naturels est en phase de préfiguration en Guyane.

                                             

La convention entre le MINARM et la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels signée en 2009 a été renouvelée pour 10 ans en décembre 2016. La tenue d'un Comité de pilotage de la convention cadre annuel permet de favoriser les contacts entre le réseau des Conservatoires d'espaces naturels et les camps militaires (en 2020, 50 camps militaires sont sous convention avec les Conservatoires d'espaces naturels).
De plus, la FCEN et le MINARM sont coordinateurs du Life NaturArmy : https://reseau-cen.org/fr/les-programmes/life-naturarmy

La région Bourgogne-Franche-Comté accompagne le Pôle-relais tourbières depuis sa création par le Ministère de l'environnement en 2012, notamment par les subventions qu'elle accorde à ses projets et par l'insertion du pôle-relais et du Plan national d'action pour les chiroptères dans la Maison de l'Environnement de Franche-Comté. A la faveur de son agrandissement de Franche-Comté à Bourgogne-Franche-Comté, les projets sont réexaminés à une échelle géographique plus étendue, avec les deux Conservatoires d'espaces naturels concernés.

 

 

                                                        

 

La Fédération des Conservatoires d'espaces natuels n'a pas de convention cadre de partenariat avec le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation, mais participe et contribue à plusieurs initiatives du Ministère :
Elle est membre du Comité de pilotage de l'Observatoire Agriculture et biodiversité (OAB).
Elle participe à des groupesz de travail tels que celui mis en place par le Ministère dans le cadre de l'étude sur les Baux Ruraux Environnementaux confiée au CEREMA. (Centre d'études d'expertises sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement)

Observatoire agiculture & biodiversité