Publié le 11/01/2021

Quelques définitions

  • Forêt ancienne : espace boisé qui a conservé sa vocation forestière depuis au moins le début du XIXe siècle (surface minimale occupée par la forêt pour une grande partie du territoire français).
    Cette ancienneté n’est pas relative à l’âge des arbres qui composent le peuplement forestier mais à la présence continue d’arbres depuis au moins 200 ans. Une forêt ancienne n’est donc pas forcement constituée de vieux arbres.
     
  • Forêt mature : les forêts matures se distinguent par la présence de gros bois et de vieux arbres, des dernières phases du cycle biologique des forêts, de microhabitats (fentes, trous dans les arbres, etc.) et de l’accumulation de bois mort (niches écologiques indispensables à de nombreuses espèces forestières).
     
  • Vieille forêt : les vieilles forêts désignent des forêts qui sont à la fois anciennes et matures.
     
  • Ilot de sénescence : Petit peuplement forestier laissé en évolution libre sans intervention et conservé jusqu’à son terme physique, c’est-à-dire la chute des arbres suivie d’une régénération naturelle.