Publié le 11/01/2021

Pourquoi laisser vieillir les forêts ?

 

Si l’exploitation économique des forêts a toute sa vocation pour la création de matériaux durables et d’énergie, elle empêche le plus souvent le vieillissement naturel des arbres.

En effet, elle raccourcit leur cycle biologique qui s’étend normalement sur des centaines d’années…


Il est donc important de conserver une partie des forêts en libre évolution pour :
 

  • Préserver la biodiversité forestière

Les forêts laissées en libre évolution se caractérisent par une accumulation de gros arbres sur pied et de bois morts résultante de la dynamique naturelle des écosystèmes.

Ce bois mort accueille une faune particulière et notamment les insectes saproxyliques qui en se nourrissant de ce bois mort participent au recyclage de la matière organique. En forêt, une espèce sur quatre est liée ou dépend du bois mort !

Les vieux arbres constituent également des sites de reproduction et d’abris pour de nombreuses espèces comme les pics, les micromammifères dont les chauves-souris...

 

  • Stocker du Carbone et atténuer les effets du changement climatique

Plusieurs études scientifiques récentes ont en effet montré leur rôle important dans ce stockage, notamment à travers la biomasse du sol. La préservation des vieilles forêts contribue ainsi par exemple à atténuer les effets du changement climatique !

 

  • Garder des témoins du fonctionnement originel des forêts

Les forêts laissées en libre évolution représentent le modèle le plus pertinent pour améliorer la connaissance du fonctionnement des écosystèmes forestiers, notamment dans le cadre des changements climatiques actuels.